Peux-tu te présenter ?
Marion, 28ans, responsable planification.

Depuis quand as-tu commencé le CrossFit ?
J’ai commencé le CrossFit il y a 1 an et demi.

Qu’est ce qui t’as amené à essayer le CrossFit ?
Je voulais commencer le sport pour pouvoir manger comme je l’entendais.

Avais-tu des craintes ou des aprioris ?
J’avais peur de ne pas tenir sur la durée et de prendre trop de muscles.

Faisais-tu du sport avant ? Si oui, lesquels ?
Non, ça me fatiguait. Après mes 25 ans,  j’ai essayais plusieurs sports comme la course ou la boxe mais cela ne me correspondait pas. Je savais ce que je voulais faire donc si ça ne me plaisait pas j’annulais.

À tes débuts, qu’as-tu trouvé difficile ?
De trouver ma respiration dans un effort intense, et d’y aller doucement en fonction de mes capacités.

Qu’est ce qui te plaît dans le CrossFit ?
Le fait d’être tellement concentrée sur le Wod que j’en oublie de penser à autre chose. C’est une vraie coupure avec l’extérieur.

Quels bénéfices retires-tu du CrossFit dans ta vie de tous les jours ?
Quand je pars en voyage, je peux marcher 20km sans même être essoufflée ! Et j’ai appris à apprécier les moments courts.. 3 min ça peut être très long ou court en fonction de ce que vous avez à faire.

As-tu adapté ton alimentation par rapport au fait de faire du CrossFit ?
Non.. je fais ce sport pour pouvoir manger ce que je veux.

Comment concilies-tu ta vie professionnelle et le CrossFit ?
Je viens en moyenne 2 à trois fois par semaine. Les horaires en fin de journée sont plus pratiques pour moi.

As-tu un mouvement favori ? Et celui que tu n’aimes pas ?
J’adore les swings et  les Russian Twist. Et je n’aime pas du tout les Wall Ball (sauf ceux à 4kg)

Quels sont tes futurs objectifs ?
Réussir à passer un Pull-up et 10 Push-up strict (pas sur les genoux).

Quels conseils serais-tu en mesure de donner à ceux qui voudraient commencer ?
De foncer, s’ils veulent découvrir de nouveaux muscles et une entraide entre les différentes personnes, de se surprendre soi-même, de pouvoir s’affiner, et tout simplement  d’être fatiguée physiquement. On dort super bien après.

On dit souvent que le CrossFit n’est pas féminin, qu’en penses-tu ?
A certaines heures,  il y a plus de femmes que d’hommes  parfois. L’évolution des mentalités prouvent que c’est un sport pour tout le monde.